VdV #20 – Thanksgiving

dinde rôtieQuand Rémy m’a demandé si je voulais présider ce Vendredi du Vin, j’ai pensé deux choses. D’abord j’ai pensé: Rémy, t’es cinglé ou quoi? Avec mon français si rouillé, ça serait un désastre! Puis j’ai regardé le calendrier, j’ai vu que le dernier vendredi de novembre sera le jour après Thanksgiving, j’ai pensé que peut-être il serait intéressant de créer un thème autour de Thanksgiving, et j’ai accepté. Alors le cinglé c’est moi!

Je sais bien que Thanksgiving est une fête nord-américaine (toujours le quatrième jeudi de novembre aux États-Unis, le deuxième lundi d’octobre au Canada, les Canadiens étant toujours en avant de nous dans les choses importantes), mais j’espère qu’avec un peu d’explication, et un thème assez “ouvert,” la dégustation soit intéressante même pour nos amis d’outre-mer.

Thanksgiving, selon le mythe qu’on nous a inculqué ici depuis l’enfance, naquit en 1621 comme la première fête de la récolte entre les “pilgrims” (pèlerins, les premiers arrivés d’Europe) et les indiens, un grand repas de paix et amitié entre les deux races. Même si le mythe n’est pas vrai, et la plupart des traditions thanksgivingiennes ont été créées beaucoup plus tard, c’est une belle image. Il n’y a pas d’aspect réligieux; Thanksgiving — Action de Grâces, au Québec — n’est qu’un grand repas, entre famille ou amis, avec certains mets traditionnels: dinde rôtie aux canneberges, farce, ignames et/ou patates, tarte aux pacanes, tarte au potiron. Naturellement il y a des variations entre familles ou régions. Et naturellement il y a beaucoup de vin (au moins chez moi; là ou il y a la dinde vous trouverez la vraie glouglousphère!)

Thanksgiving a toujours été une de mes fêtes préférées. Quand j’étais petit, nous allions presque tous les ans à Pittsburgh, voyage de 4-5 heures en auto, à voir tous les cousins, tantes, oncles — une vingtaine de personnes rassemblées autour d’un repas immense, et même nous, les enfants, pouvions boire un petit verre de vin (événement assez fréquent en Europe, mais rare chez nous). Maintenant je préfère passer les Thanksgivings entre amis, en cuisinant, en mangeant, en causant, en buvant pendant toute la journée. Dans notre société trop fastfoodiste, c’est le jour qui unit les gens autour d’un repas et autour du vin comme aucun autre.

Donc le thème de ce mois: de choisir un vin juste pour l’Action de Grâces. Ça pourrait être au sens littéral: un vin qui fait une bonne alliance avec l’un des mets traditionnels (le Beaujolais Nouveau, étant mis en vente le troisième jeudi de novembre, est souvent vendu comme “Thanksgiving wine,” même si je préfère les Crus; et pour moi, un vieux Madère avec la tarte aux pacanes est une alliance fantastique). Mais au-delà de la date, c’est le sens de la fête qui compte. Donc le vin pourrait être un vin qui représente pour vous le sens de Thanksgiving: le fait de rendre grâce pour ce que l’on a reçu de la terre, de célébrer la famille et l’amitié. Ce sont les choses les plus importantes.

Pour donner un peu plus de temps aux amis européens de se familiariser avec la coutume du Thanksgiving — et pour tenir compte des jours fériés qui entourent cette fête — l’animateur des Vendredis du Vin, Rémy, m’a autorisé à vous donner quelques jours de plus. La dégustation aura donc lieu le 5 décembre.

En résumé, vous devrez:

  • Choisir un vin qui correspond aux critères décrits et le déguster d’ici le 4 décembre.
  • Vous amuser bien avec la dégustation
  • Publier vos impressions avec les détails pertinents du vin sur votre blog entre 0h et 24h le vendredi 5 décembre, ou sous la forme d’un simple commentaire sur ce blog ou sur celui des VdV.
  • Envoyer votre nom, le nom de votre blog et un permalien vers votre article au président du mois avant minuit le vendredi en question (vous pouvez le faire en laissant simplement un commentaire sur ce site).
  • Vous pouvez aussi ajouter vos notes de dégustation sur Vinorati, en les partageant avec le groupe Vendredis du Vin., ou encore sur Vinismo.

Je vous souhaite une bonne dégustation et un bon Thanksgiving!

Doug

About these ads

17 Responses to “VdV #20 – Thanksgiving”


  1. 1 Elodie Morin-Rager November 19, 2008 at 6:00 pm

    Salut Doug! Un post en français, parfait de surcroit, j’étais très surprise! Thanksgiving me laisse de très bons souvenirs…Alors pour s’amuser et parce que c’est une bonne occasion de déguster un bon vin, je vais participer au défi et j’irai poster sur VdV. Ce sera Thanksgiving à la auce praguoise, on verra bien ce que ça donne!
    Je n’ai pas encore eu le temps de créer un blog, mais je suis en train de finaliser celui de Vinoteka, je mettrai mes impressions sur ce lui-ci à l’avenir.
    A bientôt, Elodie!

  2. 2 ablegrape November 20, 2008 at 12:30 am

    Salut Elodie! Merci… je dois admettre que d’abord il y avait quelques petites erreurs que j’ai pu corriger sous l’oeil vigilant de mon editeur, Rémy Charest! J’ai toujours beaucoup à apprendre (mais apprendre, ça me fait plaisir). A bientôt! Doug

  3. 3 Julian November 20, 2008 at 11:23 am

    Fair play to you, sir: a good post in any language. I’d enjoy trying to do the same, but I think the pleasure of slaving over a hot dictionary is something I should have made more of in the days when that was what I was supposed to be doing. Perhaps in the distant future I’ll risk a paragraph or two – or maybe just ask my French colleague to write a post for the contest and claim it’s mine. More likely I’ll keep bungling on in the mother tongue…

  4. 4 Andre Ribeirinho December 4, 2008 at 1:40 am

    Trés bien! Maintenaint j’atteint un post en Portugais! :)

  5. 5 ablegrape December 4, 2008 at 9:13 pm

    Merci André… j’ai vraiment beaucoup beaucoup à apprendre avant de pouvoir écrire en Portugais! (mais il y a toujours Google Translate… ;-) )

    comme ils disent: “André obrigado … Gostei muito muito o que aprender antes de poder escrever em Português! (mas não está nunca Google Translate … ;-)”

  6. 7 Julien Marchand December 5, 2008 at 1:53 pm

    Bonjour Doug!

    C’est aujourd’hui le Vendredi du 20 et voici ma contribution: http://www.julienmarchand.com/2008/12/05/vdv-20-un-gros-merci/. Merci pour le beau thème et j’ai bien hâte de lire les contributions de tous les autres…!

  7. 8 Olivier Lebaron December 5, 2008 at 2:02 pm

    First time for me :
    The link is :
    http://www.showviniste.fr/vignerons/gilles-azam-les-hautes-terres-de-vignes-bio-en-aoc-limoux/

    La fête souvent s’accompagne de petites bulles, effervescentes, pétillantes, aromatiques. Si beaucoup ne jure que par le Champagne, ma raison et mon besoin de curiosité m’ont amené à découvrir l’excellence du Crémant. J’ai souhaité vous dresser le portrait d’un vigneron très attachant, recroquevillé dans son village natale, tout près de Limoux, là où le vin pétillant a été inventé (avant le Champagne !).
    J’ai connu plusieurs Roquetaillade. L’un était un château en Gironde. Celui-ci, près de Limoux dans l’Aude, abrite un village perdu sur son rocher, perché à 350 m d’altitude, tout entouré de 120 ha de vignes. Ici, pas plus de 16 habitants au km². Y’a pas foule. Je me demande même si il n’y a pas plus d’éoliennes, là-haut, sur la crête, face au village, que d’âmes qui filent, dans ces ruelles étroites, et, sombres en hiver.
    Près du château (il y a toujours un château et une église comme vous le savez, dans une commune de France), en rangs serrés, collées les unes aux autres, des caves, souvent vinicoles laissent s’échapper, parfois, des visiteurs d’un jour portés par de petites bulles invisibles.
    Au pays de Limoux, la Blanquette et le Crémant sont rois ! Chez Gilles Azam, vigneron, au domaine des Hautes Terres, le Crémant s’appelle Joséphine. C’est le prénom de sa fille. Pétillante, certainement !
    Prolongeant la certification Bio de ses vignes et de ses raisins, il poursuit au maximum cette rigueur, ce respect du vivant, jusque dans la cave et ses quelques cuvées. Faire du Bio c’est déjà se rajouter du travail par rapport aux autres, mais le faire sur le Crémant, c’est vraiment en vouloir, faire un effort.
    Joséphine est un assemblage particulier de chardonnay, chenin et mauzac. D’habitude pour le crémant, le chenin est mis de côté. Gilles a un faible pour le chenin.
    La méthode champenoise demande du temps : 9 mois d’élevage en fût suivi de 24 mois de fermentation en bouteille posée sur des lattes. Plus la fermentation se glisse dans le temps et plus les bulles seront fines. Ce n’est qu’une fois ces deux années achevées, que Gilles dégorge les bouteilles. En d’autres termes, une fois que la fermentation est finie, les lies mortes se sont déposées sur la paroi de verre. Il va alors en quelques jours, basculer les bouteilles, le cul vers le haut, afin de faire descendre les lies dans le goulot. Un mouvement rotatif de la bouteille accélère la glissade des lies, au fur et à mesure qu’elle se redresse à l’envers. Gilles parle alors de « poignettes », réalisées plusieurs fois par jour, à intervalles réguliers, où la bouteille fait à chaque fois 1/6 de tour. Le coup de main du vigneron !
    Depuis son installation en 1999 dans son village natal, il a racheté la cave de son grand-père et s’efforce de retrouver la taille du domaine de son arrière-arrière-arrière grand-père, bien avant la grande guerre. Gilles garde les pieds sur terre. Comme il le dit : « Je suis en Bio parce que j’essaye de faire le plus propre possible…et avant tout il ne faut pas décevoir son client ». Avec ses 7 ha de vignes, les Hautes Terres produisent 20% de Joséphine (Crémant), 45% de Louis (AOC Limoux blanc) et 20% de Maxime (AOC Limoux rouge) et le reste en vin de pays, soit à peu près 25000 bouteilles.
    J’en ai pris quelques unes…

  8. 9 Iris December 5, 2008 at 7:14 pm

    Un Thanksgiving au deuxième dégrée, dont tu nous avais laissé le choix à nous autres Européens payens en ligne ici:

    http://lisson.over-blog.com/article-25489889.html

    amicalement

    iris

  9. 10 Andre Ribeirinho December 5, 2008 at 8:03 pm

    C’est pas tres mal la traduction! :)


  1. 1 VdV 20: Un grand merci américain « Vendredis du Vin Trackback on November 20, 2008 at 5:41 am
  2. 2 VdV 20: Dites merci, ce vendredi « Vendredis du Vin Trackback on December 3, 2008 at 5:40 am
  3. 3 VdV 20: Dieu merci, c’est vendredi « Vendredis du Vin Trackback on December 5, 2008 at 5:33 am
  4. 4 Chez Julien | Archive | VdV #20: Un gros merci… Trackback on December 5, 2008 at 1:39 pm
  5. 5 VdV #20: les vins de Thanksgiving « Able Grapes and Garbled Peas Trackback on December 5, 2008 at 5:16 pm
  6. 6 Vendredi du Vin 20: Dire merci avec un vin de chez soi « À chacun sa bouteille Trackback on December 6, 2008 at 9:27 pm
  7. 7 VdV #20 - le “roundup” des vins de Thanksgiving « Able Grapes and Garbled Peas Trackback on December 11, 2008 at 7:08 am

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Able Grape, a wine information search engine

l’Infernot

a

blah


Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: